Vapeurs

Autres

La vapeur est produite par des chaudières à tubes d’eau ou tubes de fumées, généralement alimentées en adoucie, osmosée ou déminéralisée en fonction des pressions de services. Les traitements d’eau appliqués sont variés et se composent d’antitartre et d’anticorrosion dont le choix est fonction l’utilisation finale de la vapeur.

On distingue principalement :

  • Vapeur industrielle : Tous les types de traitements peuvent être appliqués, il n’y a pas de limitation réglementaire pour le choix des substances. La qualité de la vapeur produite exclut donc toute utilisation pour un contact direct avec des aliments.
  • Vapeur « alimentaire » AFSSA ou FDA : Elle concerne des process où la vapeur rentre en contact avec des denrées alimentaires. L’utilisation de substances pour le traitement est dans ce cas limité :
  • Vapeur « Blanche » : Il s’agit aussi d’une vapeur alimentaire pour laquelle aucune molécule n’est autorisée en phase vapeur. Les traitements doivent être, en conséquence, non volatils. Ils sont surtout constitués de produits minéraux comme les phosphates et les sulfites. Pour pallier à l’absence de traitement, certaines industries utilisent des réseaux vapeur  en acier inoxydable (laiteries). L’utilisation typique de cette vapeur concerne le milieu médical, l’industrie pharmaceutique et cosmétique : stérilisation, applications pharmaceutiques et cosmétiques, stérilisation en place (SEP), humidification de l'air des salles blanches et des salles d’opération. Les standards en matière de stérilisation sont les normes EN 554, EN 285, ainsi que les guides HTM 2010, HTM 2031.

NOTA : pour la Vapeur propre ainsi que la Vapeur pure, réservées aux milieux pharmaceutiques et cosmétiques, aucun traitement n’est autorisé.

Facebook